Notation et spécificités

La compensation

Les connaissances sont acquises par Unités d’Enseignement, au nombre de deux ou trois par semestre. Une unité d’enseignement regroupe plusieurs matières (majeures et/ou mineures), selon les maquettes (voir les maquettes). 

Afin de valider son année, il faut obtenir une moyenne générale de 10/20. La validation de l’année peut être obtenue par :
• Compensation entre matières d’une même UE,
• Entre UE d’un même semestre,
• Entre semestres d’une même année. 

Pour mieux comprendre comment cela fonctionne, consulte les tableaux de compensation de l’AsEED en cliquant sur le bouton ci-dessous :                                                      

Le bonus

Tu peux suivre jusqu’à deux bonus par semestre : sport (inscription via Reservasport), théâtre, langue supplémentaire (inscription via Réservalangue), certificat humanités juridiques), notés sur 20. Tous les points obtenus au-dessus de 10/20 octroient, de manière proportionnelle, des points sur la moyenne du semestre. 

L’engagement associatif et bénévole, ou encore les stages, par le dépôt d’un dossier, permettent d’obtenir une bonification de 0,3 points sur le semestre. L’obtention de points supplémentaires par bonus est plafonnée à 0,5 points par semestre ! 

NB : un étudiant qui suit 4 des 5 bonus d’humanités juridiques au cours de sa licence peut demander l’édition d’un certificat d’humanités juridiques à la fin de sa licence. 

L'ajournement

Une mention « AJ » est apposée sur le relevé de notes lorsqu’une matière n’est pas validée, ni par compensation, ni avec l’aide des bonus. Dans ce cas, tu devras de présenter aux rattrapages pour valider la matière (voir la seconde chance).

La défaillance

Symbolisée par la mention « DEF » sur le relevé de notes, la dé- faillance signifie que tu as été absent plus de 3 fois à un TD ou que tu ne t’es pas rendu à un examen. Celle-ci empêche toute compensation à la première session. En conséquences, si tu es défaillant, tu devras pas- ser les matières non validées aux rattrapages. Une fois les rattrapages passés, la compensation se remet en place, elle est de droit. 

La seconde chance (dites rattrapages)

Les épreuves de seconde chance se tiennent en Juin, après les examens du second semestre, et consistent à un examen d’une heure dont le format est librement déterminé par le professeur (écrit sous forme de questions, oral, QCM, etc.). 

Toutes les matières auxquelles tu obtiens plus de 10 ou qui sont compensées après cette cession sont validées. Si tu les réussis, pas de redoublement ! 

Attention, si tu échoues après les rattrapages, c’est-à-dire que tu obtiens une moyenne inférieure à 10/20, tu devras redoubler (sauf AJAC, voir ci-après). Le redoublement n’est de droit qu’une fois en L1/L2 et une fois en L3. Toute inscription supplémentaire est soumise à l’avis du jury d’examen. 

Ajourné mais autorisé à continuer (AJAC)

Il pourra t’arriver d’être AJAC (statut conféré automatiquement, sauf refus de l’étudiant), lorsqu’un seul semestre est validé sur les deux, ou lorsque tu ne valides que 50 crédits ECTS sur l’année. 

Dans ce cas, tu pourras t’inscrire à l’année non validée, mais aussi à l’année supérieure et valider les matières non acquises en même temps que la nouvelle année. Par exemple, valider une matière du S1 de L1, pendant ton année de L2. Cela impose une charge de travail importante, c’est pourquoi il est parfois plus sage de solliciter le redoublement. 

Les crédits ECTS sont des crédits européens, qui per- mettent d’effectuer les équivalences en cas d’Erasmus ou d’échange international. Tu dois aussi les prendre en compte dans le cadre de l’AJAC. 

Tu trouveras le nombre de crédits ECTS associés à une matière en te rendant sur les tableaux de compensation de l’AsEED (voir la compensation) ou en consultant directement les maquettes sur le site de Paris 1 (voir les enseignements).

Le régime du contrôle terminal

Le contrôle terminal est un régime dérogatoire, dédié aux étudiants salariés qui justifient d’au moins 120 heures de travail par semestre. Un étudiant en contrôle terminal n’a pas de TD et ne passe que les partiels pour valider son année. Il faut bien réfléchir avant de demander ce régime : il est souvent plus facile d’obtenir des notes supérieures à la moyenne en TD qu’aux partiels. 

L'aide aux cours universitaires

Le relais handicap accompagne les étudiants dans le besoin et recrute des preneurs de notes. Si ton handicap le nécessite, ou si tu souhaites devenir preneur de notes, contacte le relais Handicap de Paris 1 (courriel : handi@ univ-paris1.fr ; Bureau B11 centre PMF, ascenseurs jaune). 

En tant qu’étudiant en situation de handicap, tu peux aussi demander un tiers-temps pour les examens !