Le visa

Si vous n’avez pas la nationalité d’un des 28 pays membres de l’Union Européenne, de l’Association Européenne de Libre Échange (Islande, Liechtenstein, Norvège, Suisse), d’Andorre, de Monaco, de Saint-Marin ou du Vatican, vous devez obtenir un visa pour venir étudier à l’université. Cette formalité doit s’accomplir avant votre arrivée en France.

LES DIFFÉRENTS TYPES DE VISAS POUR ÉTUDIER EN FRANCE

Visa court séjour

Le visa de court séjour « étudiant concours »

Ne concerne que les étudiants non-européens et n’est valable qu’en France. Il vous permet de venir en France pour passer un concours ou un entretien d’admission dans un établissement de l’enseignement supérieur. En cas d’admission, le visa de court séjour « étudiant concours » vous permettra de demander une carte de séjour étudiant en préfecture sans être obligé(e) de retourner dans votre pays de résidence. En cas d’échec, vous devrez quitter la France dès la publication des résultats. Notez que le visa court séjour « étudiant concours » ne peut être délivré que si le résultat du concours ou de l’entretien d’entrée est connu dans les trois mois.

Le visa Schengen court séjour

Permet d’entrer et de séjourner dans les pays de l’Espace Schengen pour une durée maximale de 90 jours. Il peut s’appliquer à un séjour ininterrompu de 90 jours ou plusieurs séjours d’une durée cumulée de 90 jours.

Visa long séjour

Le Visa Long Séjour valant Titre de Séjour mention « étudiant » ou VLS-TS « étudiant »

Vous permet de suivre des études en France pour une période de quatre mois à un an. À son expiration, vous devez demander une carte de séjour pour pouvoir rester en France.

Le Visa Long Séjour Temporaire (VLS-T) « étudiant »

Permet de suivre des études en France pour une période de quatre à 12 mois. Il n’est pas renouvelable.

Le Visa D

Portant la mention : « carte de séjour à solliciter dans les deux mois suivant l’entrée en France » : ce dispositif spécifique s’applique uniquement aux ressortissants algériens.

Modalités des demandes

 Avant votre départ pour la France, vous devez demander un visa au consulat de France de votre lieu de résidence en présentant notamment votre certificat d’admission à l’université, des justificatifs de ressources et une attestation d’hébergement en France.

Si vous habitez dans un pays à procédure « Études en France », cette demande doit être faite en ligne avec l’aide de l’espace Campus France de votre lieu de résidence.

DÉMARCHES DÈS VOTRE ARRIVÉE EN FRANCE

Visa court séjour

Si vous êtes titulaire d’un Visa Long Séjour valant Titre de Séjour (VLS-TS)

(1ère demande), vous devez au plus vite prendre contact avec l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration (OFII) afin de finaliser votre autorisation de séjour.

Si vous êtes titulaire d’un Visa Long Séjour Temporaire ou VLS-T

Sachez qu’il n’a pas besoin d’être validé en préfecture à votre arrivée. Vous n’avez aucune démarche à accomplir pendant toute la durée de validité de votre visa. Le VLS-T n’est pas renouvelable, vous ne pouvez pas prolonger votre séjour au-delà de sa durée de validité. A son expiration, vous devez quitter le territoire français.

Si vous êtes titulaire du Visa D portant la mention « carte de séjour à solliciter dans les deux mois suivant l’entrée en France »

Vous devez dans les deux mois de votre arrivée solliciter la délivrance d’une carte de séjour auprès de la préfecture de votre domicile ou bien par le biais du service dédié au sein de votre université.

Modalités de validation

Dès votre arrivée en France, vous devez adresser un formulaire ainsi qu’une copie de votre passeport (page relative à l’état civil, visa et tampon d’entrée) à l’OFII de votre lieu de résidence.

Si vous habitez à Paris, vous pouvez déposer ces documents à la Cité Universitaire Internationale (CIUP, service d’accueil des étudiants étrangers) en cas d’arrivée entre septembre et novembre ou au bureau parisien de l’OFII en cas d’arrivée entre décembre et août.

Si vous habitez hors de Paris, vous devez envoyer ces documents au bureau OFII de votre domicile par lettre recommandée avec accusé de réception. Sur convocation de l’OFII, vous devrez ensuite passer une visite médicale et/ou d’accueil avec votre passeport, un justificatif de domicile, une photo d’identité et un timbre fiscal, qui peut être préalablement acheté sur www.timbresofii.fr ou auprès des bureaux de tabac et centres des impôts.

Visa long séjour

Si vous êtes titulaire d’un visa de court séjour « étudiant concours »

En cas d’admission, vous pourrez demander une carte de séjour étudiant en préfecture sans être obligé de retourner dans votre pays de résidence. En cas d’échec, vous devrez quitter la France dès la publication des résultats.

Si vous êtes titulaire d’un visa Schengen court séjour

Aucune formalité n’est nécessaire ni à l’arrivée, ni au départ. À l’expiration des 90 jours, vous devez quitter l’espace Schengen. Le visa Schengen court séjour est renouvelable, mais vous devrez attendre six mois pour déposer une nouvelle demande. À la différence d’un visa de long séjour, il ne vous autorise pas à vous installer en France.

Aucune formalité n’est nécessaire ni à l’arrivée, ni au départ. À l’expiration des 90 jours, vous devez quitter l’espace Schengen. Le visa Schengen court séjour est renouvelable, mais vous devrez attendre six mois pour déposer une nouvelle demande. À la différence d’un visa de long séjour, il ne vous autorise pas à vous installer en France.