Conférences

🎓Chère étudiante, cher étudiant, 🎓

🔜L’AsEED a le plaisir de t’inviter à sa première conférence de l’année le mardi 19 novembre à 18h45 en amphi III (centre panthéon ) sur le thème :

Du crime contre soi au crime contre l’autre.👮‍♀ Une approche philosophique de la criminologie.

Tu es passionné de psychologie criminelle et de droit pénal ? Adepte de how to get away with murder, Mindhunter ou criminal ? 🕵‍♀Cette conférence sur la psychologie du criminel et ses influences sur le droit est faite pour toi !

Que tu sois en Licence ou en Master, cette conférence est faite pour tous. N’hésite plus et viens discuter avec nous !

📍La conférence se tiendra dans l’amphithéâtre III, au centre Panthéon.
⌚️Elle débutera à 18h45.
➡️ présentez vous en amphithéâtre dès 18h35

On vous attend nombreux,

L’AsEED 🎓
Lorsque deux libertés fondamentales s’opposent, il est primordial de considérer laquelle des protections nécessite une attention particulière.
Si la question est épineuse pour un juge, comment l’évaluer lorsqu’elle évolue dans un univers totalement imprévisible tel que les réseaux sociaux ?

C’est la question qui nous occupera le soir du jeudi 14 mars, comment considérer la parole des victimes en omettant totalement l’un des piliers de la procédure pénale française, la présomption d’innocence ? Comment accepter qu’en dépit de toute décision juridique une personne soit accusée par les mouvements #BalanceTonPorc ou #MeTOO, dénoncée et présentée comme coupable aux yeux de tous ? Mais comment ne pas saluer ce qu’on appelle aujourd’hui un mouvement de « libération de la parole » des victimes ?

En tant que grands juristes sorbonnards, vous vous êtes probablement interrogés sur ce sujet. Nous aussi. Mais nous avons pris l’initiative d’inviter des gens qui y sont confrontés, qu’il s’agisse de professionnels du droit ou de membres d’associations, ils pourront répondre à vos interrogations mieux que quiconque.

Leurs noms seront bientôt dévoilés et nous publierons rapidement un google doc vous permettant de vous inscrire et de nous soumettre les questions que vous voulez voir traiter en priorité =)

Pénalement votre,

L’AsEED Sorbonne
🎓CONFERENCE SUR LES LOIS MEMORIELLES🎓

L’AsEED a l’honneur de t’inviter à sa prochaine conférence le 22 novembre à 19h, dédiée à une question controversée et encore vivement débattue aujourd’hui.

🔸Contexte 🔸
👉🏻La loi Gayssot du 13 juillet 1990 réprime le déni du génocide juif.
👉🏻La loi n° 2001-70 du 29 janvier 2001 instaure la reconnaissance officielle du génocide arménien de 1915
👉🏻La loi n° 2001-434 du 21 mai 2001, instaure la reconnaissance de la traite et de l’esclavage en tant que crime contre l’humanité.

En décembre 2005 une pétition est lancée sous le nom de « Liberté pour l’histoire » par 19 historiens, ceux ci réclament l’abrogation de l’ensemble des lois mémorielles et sont bientôt rejoints par 56 juristes en novembre 2006.

Ces derniers affirment que « sous couvert du caractère incontestablement odieux du crime ainsi reconnu, le législateur se substitue à l’historien pour dire ce qu’est la réalité historique et assortir cette affirmation de sanctions pénales frappant tout propos ou toute étude qui viseraient, non seulem